Distributeurs de grands vins, méfiez-vous !

Une arnaque bien rodée concerne le vin. Le distributeur reçoit généralement un e-mail dans le style de celui reproduit ci-dessous et oublie les règles de prudence vu les bonnes affaires qu’on lui fait miroiter. Le hic? Le client n’est qu’un arnaqueur qui fera tout pour venir enlever les bouteilles via un transporteur inconnu et le distributeur ne sera jamais payé. Et dans certain cas, le transporteur aura recours a des arguments particulièrement violents pour que vous le laissiez partir avec les vins.

From: Mike Jeffrey via Vinogusto <jeffreymike54@gmail.com>
Date: 2011/2/23
Subject: Message de Mike Jeffrey via Vinogusto
To:

Cher monsieur,
Suite à une visite sur votre site, nous avions eu l’occasion de prendre connaissance de vos activités.
Nous sommes de ce fait intéressé par un partenariat avec vous en tant que distributeur de vos différents millésimes sur l’Angleterre et en Ecosse.
Etant situé au Royaume Unis, nous voulions savoir si vous faites de la vente à l’export.
Nous sommes donc dans l’attente de votre réponse de sorte à passer d’éventuelles commandes que nous livrerons dans des complexes hôteliers, restaurants, casinos et bars mais aussi chez nos distributeurs qui s’étendent sur nos pays de vente.
Nous vous signifions que nous disposons d’un numéro d’assise et tva pour l’enlèvement par notre transporteur.
Merci de nous indiquer votre mode de règlement vu le fait que nos règlements sont à 30 jours fin du mois par virement bancaire.
Nous sommes dans l’attente par conséquent de vos différents tarifs ainsi que de vos quantités disponibles de vos différents millésimes de sorte à ce que nous puissions vous faire parvenir notre bon de commande tout en vous signifiant que nos ventes s’étendent autour de 35000 voir 45000 bouteilles par an.
Nous vous demandons de nous contacter sur notre boite électronique personnelle qui est jeffreymike54@gmail.com
Merci et bonne réception

Manager
Jeffrey Mike

J T Davies & Sons Ltd
7 Aberdeen Road
Croydon, Surrey CR0 1EQ
United Kingdom
Registration no: 00117575
VAT No.: GB 232 1839 81
Tel : +44 203 286 6056
Fax : +44 709 285 8102
E-mail : jeffreymike54@gmail.com

Caves cambriolées, fausses bouteilles de grands crus, vol de bouteilles en magasin,… le vin a de la valeur et il n’échappe pas à la convoitise des voleurs, trafiquants, receleurs et autres arnaqueurs. La prudence est donc de mise, et n’oubliez pas que ce qui est trop beau n’est probablement pas vrai !

facebooktwitter

6 thoughts on “Distributeurs de grands vins, méfiez-vous !”

  1. Nous avons appelé l’entreprise mentionnée « J T Davies & Sons Ltd » à leur vrai numéro de téléphone (trouvé sur le net) qui nous a confirmé qu’ils n’avaient bien entendu absolument rien à voir, qu’ils ont porté plainte et que Scotland Yard mène l’enquête.

    Regrettable cependant que, la dernière fois que j’ai moi même contacté la police française pour une affaire de ce genre, j’ai eu droit par 2 fois à un: « nous vous rappellerons »… sans la moindre suite. Et pourtant, nous leur avions proposé de jouer le jeu pour leur permettre d’arrêter les délinquants sur le fait.

  2. Déception !!! Je me voyais déjà vendre 35000 bouteilles à l’heure :’(

    Dans le même style, j’avais eu un mot doux en anglais pour une fête d’entreprise (venant de Vinogusto aussi d’ailleurs). Hélas hélas, je n’ai pas conservé le mail…

  3. La liste des arnaques est longue. Il faut une grande vigilance pour ne pas tomber dans le piège. Les propositions et les commandes frauduleuses se sentent (IP ou carte de paiment étrangers notamment). Quant il y a un doute, il ne faut pas hésiter à demander un justificatif d’identité et de domicile.
    C’est en fonction de la réponse ou pas que l’on trouve la confirmation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>