Comme la sauce tomatée trop acide ou un plat très épicé, le flash tue le vin.

Si le flash permet de réaliser des animations épatantes et des sites internet particulièrement élégants, il permet également de truffer un site web d’effets bling bling plutôt superflus qui peuvent devenir un frein au partage de l’information. Lorsqu’un site web est mis en ligne dans le but de communiquer, c’est dommage.

Le flash n’est pas un problème en soi. Par exemple pour les sites web des grandes étiquettes, cette technologie permet de séduire, d’en mettre plein la vue, de contribuer au mythe. Mais pour tous les producteurs de vin qui souhaitent renforcer la notoriété de leurs vins en communiquant de l’info via internet, le flash est un frein réel à toute diffusion virale de l’info.

Imaginons l’amateur qui souhaite documenter ses vins, ou tenir son carnet de cave à jour. Qu’il utilise un simple fichier Excel ou un site comme Vinogusto.com pour consigner ses notes de dégustations, gérer sa cave,… il souhaitera rassembler ses notes, les notes des experts et les notes du producteurs au même endroit. Si le producteur ne favorise pas les « copier-coller » de ses infos, l’amateur est obligé de tout encoder manuellement – ce qu’il ne fera pas – et il y a peu de chance que l’info soit partagée.

Prenons l’exemple du site internet de Jean-Marc Brocard, les infos y sont réellement mises à disposition de l’internaute et je peux donc copier et coller tous les éléments nécessaires pour documenter mon carnet de cave. J’en suis heureux et la notoriété des vins est renforcée, notament grâce à la facilité avec laquelle les internautes peuvent s’approprier l’information: voir le Domaine Jean-Marc Brocard Bourgogne Kimméridgien 2007 sur un site communautaire. Idem avec la Cuvée Constance 2006 de chez Thunevin.

Une approche très différente est proposée par le sites des Champagne Moët & Chandon. Le site est à la hauteur mais il est difficile de s’approprier l’info pour la diffuser sur le net.

Un compromis intéressant est proposé par le Chateau Palmer qui combine élégance et accessibilité de l’information, entre autre par le téléchargement de fiches de présentation des vins.

Conseil aux producteurs
Si vous envisagez la création d’un site internet, privilégiez la simplicité, l’aisance de navigation et encouragez le partage d’information. Le vin est un plaisir à partager, il en va de même pour l’information concernant vos vins.