Clubs, ventes privées, achats groupés, ventes flash, abonnements,… les prétendues bonnes affaires à ne pas rater sont légion mais faut-il vraiment se ruer sur ces offres les yeux fermés?

Les sites de vente privée de vin proposent une offre temporaire, limitée en quantité et  à un prix intéressant. Pour être invité à profiter de cette offre, il suffit d’être inscrit au site de vente privée. Alléchant, non?

Les principaux sites de vente privée de vin sont 1jour1vin, caveprivée, ventealapropriété, vinprivé,… avec des offres plus ou moins intéressantes selon les cas.

1jour1vin.com propose des vins que l’on peut acheter les yeux fermés (ou presque): des étiquettes connues et de bonnes notes par les experts reconnus. Les prix affichés sont parmi les moins élevés (mais plus élevés que chez mon caviste habituel). Les frais de port de 7,90€ pour le France sont offerts à partir de 18 bouteilles ou une commande de 250€. Environ une sélection par semaine, avec des vins clairement présentés et un choix limité qui évite de perdre le consommateur. Par exemple, le Domaine de l’Hortus Grande Cuvée 2007 était proposé à 16,90€ et les prix observés sur vont de 16,00€ à 18,50€.

Caveprivée.com propose plus de vins, d’origines plus variées, également sur base des notes d’experts reconnus. Pas de prise de risque en leur confiant le choix de vos vins. Côté prix, on est systématiquement quelques pourcents en-dessous du prix du marché. Frais de livraison de 12,00€ pour la France. Une difficulté: le nombre de références proposées et très élevé et il faut donc analyser les offres pour savoir laquelle choisir. Autre alternative: se ruer sur les lots qui disparaissent le plus vite vu que l’on suit l’évolution des lots disponibles. Un exemple parmi d’autres, le Château Pontet-Canet 2006 y était proposé à 55€ le 1er juillet 2010.

Ventealapropriete.com confie sa sélection à trois experts indépendants (qui bossent tous pour la RVF). Les tarifs sont intéressants, les offres mensuelles et de 10 jours proposent un nombre limité de références, clairement documentées.  Je n’ai pas vu d’avis d’experts internationaux, mal regardé?

Vinprive.net propose peu d’offres mais uniquement des vins de prestige à prix (souvent) intéressants. Les vins ne proviennent pas des domaines mais bien de distributeurs auxquels ils sont rachetés avant la mise en vente sur le site. Pour bien acheter, comparer les prix sur le web.

Le Clos des Vignes propose également des ventes privées. Les prix sont corrects sans révolution toutefois. Un point très intéressant: livraison possible dans de nombreux pays d’Europe.

Les sites de vente en ligne classiques essaient de surfer sur la vague en proposant quelques ventes privées (ou ventes flash).

Le 1er juillet, Wineandco propose La vieille ferme 2009 à 4,80€ en annonçant une ristourne de -51% sur le prix habituel de 9,60€ (ou 9,80€?). Envie de foncer, jusqu’à ce que je découvre que le prix habituel dans mon Cora est de 5,99€ et que ce vin est proposé à 4,99€ durant tout le mois de juillet.

De leur côté, 1855 et Lavinia proposent également des ventes dites « privées » qui permettent de ramener les prix au niveau du marché (tarifs de base relativement élevés pour ces sites).

D’autres distributeurs en sont encore à l’heure des clubs de vente à distance, avec une sélection de vins totalement inconnus et encensés par un expert encore moins connu. Ce pourrait être une mine de bonnes affaires, mais ça ce saurait déjà, et je crains donc que ce soit une mine à arnaques…

Il y a également le concept des achats groupés tel que mis en oeuvre par Vinobest.com. La nouvelle version de Vinobest rend le concept aisé à comprendre et le prix planché de 37,OO€ pour le Sociando Mallet 2005 est effectivement intéressant.

A son tour, E-vincent.com propose des vins négociés auprès des producteurs sur base de commandes groupées. Les tarifs sont généralement en ligne avec les meilleures offres du web.

En matière de vente de vin en ligne, le plus innovant est sans doute Nakedwines.com (Royaume-Uni) qui se définit comme un marché du vin en ligne soutenant les vignerons indépendant du monde entier. La communauté de consommateurs finance les producteurs (20 GBP par mois qui sont restitués en bons d’achat) dont les vins sont commercialisés via le site. A méditer pour la France, non?

Conclusions:
– les offres de ces sites innovants nécessitent souvent validation par analyse des prix du marché,
– les pourcentages de réduction annoncés (-30%, -40%, -50%) sont à prendre avec des pincettes,
– la majorité des sites offrent une valeur ajoutée par la sélection qu’ils effectuent pour vous, ou leur service de livraison,
– l’achat en ligne est intéressant pour se constituer une cave progressivement, pour les besoins urgents, la recherche online et l’achat offline restent la solution la plus fiable et efficace
– en matière de marketing, le prix ne doit pas être votre premier argument.
– votre caviste habituel, les foires aux vins, les visites de producteurs constituent encore et toujours des sources intéressantes, donc, diversifier vos fournisseurs!