Vin prix propriété, qu’est-ce que ça veut dire?

J’ai cherché (un peu) et je n’ai pas trouvé de définition du concept « prix propriété » (Quelqu’un peut m’aider?). Mais j’imagine qu’il s’agit du prix payé par un consommateur privé lorsqu’il achète une bouteille au domaine.

Ce qui me paraît flou, c’est la manière dont on utilise ce concept sur le web pour donner une impression de garantie d’avoir un bon prix, si pas le meilleur prix. Je pense que ça ne garantit strictement rien!

Le prix payé au domaine par un consommateur privé intègre probablement différents éléments laissés à la discrétion du producteur et qui justieraient à mes yeux que ce prix ne soit pas le plus bas du marché:
– pas de frais de transport vu que le client vient au domaine,
– temps consacré ou pas au client pour lui faire goûter les vins,
– investissements réalisés pour accueillir le client,
– nécessité de ne pas couper l’herbe sous le pied des revendeurs,
– dégustation payante ou pas (la dégustation payante m’arrangerait parfois bien),
– ristourne accordée pour telle quantité de bouteilles.

Il n’est donc pas rare que les prix pratiqués au domaine soient plus élévés que certains prix observés sur le web, chez les cavistes ou en grande surface. Cela ne me paraît pas anormal… mais ça confirme que le concept « prix propriété » n’est en aucun cas une garantie du meilleur prix.

Faut-il vraiment toujours chercher à acheter le vin le moins cher possible?

Je pense que non. Bien sûr, c’est grisant de chercher à faire de bonnes affaires. Ca fait des années que je scrute et compare les offres des différents points de vente pour saisir les bonnes occasions. Et c’est entre autre l’envie de partager ces bonnes affaires avec d’autres amateurs de vin qui m’a conduit à créer le guide du vin Vinogusto et à grouper mes achats avec mes amis quand c’est possible.

Toutefois, si on tient compte du temps passé à dénicher les offres, du temps nécessaire pour aller chercher le vin, des conditions de stockage incertaines, de la présence ou pas d’un caviste compétent sur le point de vente, de la possibilité de retourner les bouteilles mauvaises, des temps de livraisons,… je ne suis pas certain que celui qui achète le moins cher fait toujours la meilleure affaire.