Mes parents et grands-parents consommaient principalement des vins de bordeaux; et s’aventuraient parfois jusqu’à ouvrir un Châteauneuf-du-Pape. Les vins d’Alsace, les Champagnes et les Portos avaient également leur place à table mais dans des circonstances biens précises.

Aujourd’hui, je goûte et bois des vins de toutes origines, découvrir et apprivoiser étant un réel plaisir. Et comme dans beaucoup de domaines, plus on en apprend, plus on est conscient du peu que l’on sait, on s’ouvre donc progressivement aux nouveautés et relativisent ses vieilles certitudes.

Parmi les vieilles certitudes à la peau dure, le cliché des vins de Bordeaux bons mais chers, qui ne se boivent que dans certaines circonstances reste au sommet des « charts ». J’entends encore souvent qu’il n’y a pas moyen de trouver un bon bordeaux à moins de 10 euros, qu’il vaut mieux chercher dans d’autres appellations pour avoir de bons rapport qualité/prix, que les bordeaux sont hors de prix, qu’il paraît que chaque millésime est soit-disant exceptionnel, qu’il faut acheter en primeur mais que c’est pour les riches… A force de l’entendre, j’y ai cru, mea culpa, et c’est ce qui m’a poussé à découvrir d’autres régions, bonne chose en soi.

Mais aujourd’hui, faudrait quand même voir à arrêter de répéter ces formules bateau sans goûter. Sur le marché belge, on trouve de nombreux bordeaux d’un excellent rapport qualité/prix qui sont vraiment des vins qui font plaisir à partager, juste parce que c’est bon. Point!

Ce qui nous manque, ce sont peut-être les occasions de découvrir ces vins de bordeaux sous un autre jour, en France, il y a les apéros vintages. Espérons qu’ils franchiront bientôt la frontière pour animer Bruxelles, Anvers, Gand, Liège,…

En attendant, j’ai eu la chance de participer à la sélection des Bordeaux Coups de Coeur 2011. Ce sont des vins de bordeaux disponibles en Belgique que je vous encourage à goûter en amoureux ou avec des amis, car les vins de Bordeaux ne sont pas chiants, non, et même souvent amusants. Et mon coup de coeur à moi, c’est le Chateau Goubau 2008 !